Aller au contenu principal

Accueil des étudiants

Accueil des étudiants

Stages, travaux de fin d'étude et mémoires

Profils recherchés

  • Niveaux : Master – Bachelier – Enseignement secondaire technique à vocation scientifique (ou stage d’observation pour des étudiants de l’enseignement général) ;
  • Le/la stagiaire devrait bénéficier de connaissances théoriques et pratiques en microbiologie, biotechnologie, bio-ingénierie ou en chimie. Il doit manifester un intérêt pour le travail pratique en laboratoire ;
  • L’établissement d’une convention de stage entre LABIRIS et l’entité d’enseignement ou académique est obligatoire.

Nous offrons

Nous vous offrons la possibilité de mettre en pratique les connaissances acquises pendant votre formation et apprendre des nouvelles techniques utilisées dans nos laboratoires de recherche fondamentale et de recherche appliquée au sein d'un institut à taille humaine et très dynamique.

Unité de Recherche Enzymes actives sur carbohydrates

Nous proposons des sujets de mémoire et de stage en lien avec les projets en cours. Différentes activités pourront être abordées durant le stage : purification de protéines, enzymologie, biochimie des protéines, biologie moléculaire, microbiologie et biologie structurale.

Unité de Recherche Yeast, Amino acids, Signaling, Transport

Nous proposons des sujets de mémoire et de stage en lien avec nos thématiques de recherche : transport des acides aminés chez la levure (physiologie et régulation).  Différentes techniques seront utilisées durant le stage :

  • biologie moléculaire (isolement d'ADN, PCR, qPCR, mutagenèse par le système CRISPR CAS9, ....) ;
  • étude phénotypique de différentes souches obtenues (tests de croissance, résistance aux analogues toxiques, excrétion d'acides aminés, ....) ;
  • quantification des acides aminés par UPLC (en collaboration avec l'unité Bioprocédés).

Unité de Recherche Bioprocédés

Les activités réalisées par l’UR Bioprocédés comprennent entre autres la réalisation de culture de micro-organismes en fioles ou en bioréacteurs ; le dosage des métaux par ICP ; le dosage des formes azotées par dosage colorimétrique ; le dosage des sources de carbone, des acides organiques et des acides aminés par HPLC/UPLC ; l’immobilisation de microorganismes ; la purification de protéines, la lyophilisation.

Unité de Recherche Brasserie et Industries agroalimentaires

Les matières abordées par nos offres de stages ou de TFE concernent les points suivants :

  • Modification de formulations de produits alimentaires (enrichissement en protéines, en polyphénols, alternatives aux ingrédients conventionnels) : formulation (mise au point de recette), analyses physico-chimiques (humidité, activité d’eau, texture), caractérisation nutritionnelle (teneurs en protéines, sucres, sels, profil en acides aminés, digestibilité in vitro…) et sensorielle (tests descriptifs et/ou discriminatifs)
  • Analyse de l’innocuité aromatique des emballages : analyse des COV par GC-MS couplée ou non à une détection au port olfactif, corrélation avec des tests sensoriels (test de Robinson, ISO 1230-1, ISO 1230-2 – évaluation par un panel de personnes des différences de goût éventuelles du produit alimentaire causées par le matériau d'emballage)
  • Produits fermentés (fiabilisation de fermentations mixtes comme kombucha, kéfir…, impact des levures sur l’arôme final des produits fermentés, bières acides, bières pauvres en alcool, hydromel…) : microbiologie (isolement de microorganismes, dénombrement, propagation, séchage), analyse des produits fermentés (pH, éthanol et composés volatiles par GC, acides organiques et sucres par HPLC, …), évaluation sensorielle.

Unité de recherche Chimie durable

Les stages que notre UR propose sont généralement destinés à trois types de public.

  • Des élèves du secondaire sont amenés, essentiellement par des techniques instrumentales ou non instrumentales, à valider des protocoles de dosages ou à réaliser des mesures de routine.
  • Les étudiants de bachelier professionnalisant (graduat) sont intégrés à nos projets de recherche et sont amenés à travailler avec de l'ICP ou de l'absorption atomique (dosages des métaux en traces), ou à préparer, caractériser et tester des catalyseurs hétérogènes métalliques supportés.
  • Les étudiants de master deviennent porteurs d'un volet de nos projets de recherche consacrés à la quantification de métaux lourds, au développement de catalyseurs pour une réaction spécifique ou à la production de matériaux poreux (adsorbants) au départ de biomasse.